Les démarches pour demander mon crédit 2018-02-19T11:32:18+00:00

Les étapes clés pour obtenir un crédit immobilier

L’obtention d’un crédit immobilier demande souvent de la patience et de l’énergie. En effet, il s’écoule généralement plusieurs mois entre le choix du bien et la signature du prêt. Définir son projet, trouver une banque, monter son dossier… Voici, pas à pas, les étapes à suivre pour vous aider à obtenir votre crédit immobilier.

Définir votre projet et calculer votre capacité d’emprunt

Cette première étape est primordiale ! Pour évaluer au mieux le budget dont vous pourrez bénéficier, vous devez déterminer le plus précisément possible le bien que vous recherchez. Pour cela, vous devez vous poser certaines questions : Où voulez-vous acheter ? Maison ou appartement ? Quelle surface ? Un bien neuf ou ancien ? Avec ou sans travaux ?
Une fois votre projet clairement défini, vous pouvez évaluer votre capacité d’emprunt. En listant vos ressources financières, vos charges, vos dettes, vous pourrez vous faire une première idée sur la faisabilité ou non de votre projet. Pour affiner cette estimation, plusieurs sites vous proposent de réaliser une simulation de votre capacité d’emprunt sur internet.

Trouver une banque pour financer votre crédit immobilier

Le mot d’ordre est « comparez ! ». En effet, il est essentiel de faire jouer la concurrence entre les différents établissements bancaires afin de faire baisser les prix et obtenir les meilleures conditions de financement. Vous devrez mettre en parallèle les taux d’intérêt proposés par les différentes banques, le coût de leurs prestations ainsi que les frais annexes.
Vous devrez également souscrire une assurance emprunteur. Sachant que vous n’êtes pas obligés de souscrire votre assurance de prêt dans le même établissement que celui où vous empruntez, n’hésitez pas non plus à comparer les différentes offres.
Pour vous aider à comparer tous ces éléments et choisir la banque qui vous proposera le prêt le plus avantageux, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit immobilier. Ce dernier saura négocier auprès des différents établissements et penser à des détails auxquels vous ne penserez peut-être pas.

Préparer votre dossier et votre rendez-vous avec la banque

Une fois votre banque choisie, c’est le moment de constituer votre dossier de demande de prêt. Attention, il est important de soigner votre dossier ! Ne présentez pas de découverts bancaires, de dettes impayées, affichez une situation professionnelle stable.
Pour vérifier tout cela, la banque va vous demander de rassembler plusieurs documents qui lui permettront de vous proposer une solution de financement adaptée à votre situation (bulletins de paie, avis d’imposition, relevés de comptes récents…). Si vous avez fait appel à un courtier, ce dernier pourra vous aider à constituer votre dossier de financement.
Une fois votre dossier complet, vous allez le déposer auprès de votre banque. Lors de ce premier rendez-vous, plusieurs éléments vont-être arrêtés :

  • Le type de prêt (amortissables, aidés, complémentaire)
  • Le taux d’intérêt (fixe ou variable)
  • La durée de remboursement
  • Le montant des mensualités et le tableau d’amortissement
  • L’assurance de prêt
  • La garantie du prêt

Une fois le dossier déposé et ces différents éléments définis, la banque va étudier votre demande de prêt selon des critères propres à chaque établissement. C’est pour cette raison qu’un dossier peut être refusé dans une banque et accepté dans une autre.

L’accord de principe de la banque

Dans un délai de 10 jours à trois semaines, la banque vous fera part de sa décision d’accepter ou de refuser votre demande prêt. On appelle cela : l’accord de principe. Attention, l’accord de principe n’est pas un engagement formel de la banque. Il est là pour inscrire noir sur blanc le taux d’intérêt, le montant et la durée du crédit, les garanties… Ce n’est qu’une fois que cet accord de principe est validé par les deux parties que l’offre de prêt est adressée à l’emprunteur, par lettre recommandée.
À noter que la banque peut donner son accord de principe avec des réserves d’usages, c’est-à-dire que l’emprunteur devra respecter certaines conditions (signature d’un contrat de travail, diminution du taux d’endettement…) pour obtenir son prêt. Le délai entre l’accord de principe et l’offre de prêt peut ainsi varier de quelques semaines à plusieurs mois selon la complexité du dossier.
De même si la situation de l’emprunteur change (perte de son emploi, hausse de son taux d’endettement…), la banque peut revenir sur son accord de principe sans avoir à se justifier. Ce n’est qu’une fois l’offre de prêt éditée que la banque ne peut plus revenir sur sa décision.

Signature et renvoi de l’offre de prêt

Une fois que vous aurez reçu l’offre de prêt de votre banque, vous devrez respecter un délai de réflexion de 10 jours avant de la signer.
Au terme de ces 10 jours de réflexion, si vous acceptez cette offre de prêt, vous devrez la renvoyer, signée, à la banque, entre le 11e et le 30e jour suivant sa réception.
Le renvoi de l’offre de prêt signifie que vous l’acceptez et que vous vous engagez à rembourser ce crédit immobilier. De son côté la banque, ne peut plus revenir sur l’offre qu’elle vous a faite.
Dans le cas où vous refuseriez cette offre, sachez qu’aucun frais ne peut vous être demandé.

Le déblocage des fonds

C’est l’ultime étape de votre demande de crédit immobilier ! Le déblocage des fonds, ne peut intervenir qu’une fois l’acte authentique de vente signé devant votre notaire. Attention toutefois, la signature de cet acte notarié doit intervenir dans les 4 mois qui suivent l’acceptation de l’offre de prêt. Si ce n’est pas le cas, la banque peut annuler votre prêt et vous demander des frais.
Concrètement, avant de vous rendre chez votre notaire, vous devrez faire une demande de déblocage des fonds à votre banque. Cette dernière versera ainsi le montant de votre crédit sur un compte bancaire au nom de votre notaire. Suite à la signature de l’acte authentique de vente, votre notaire vous fera un virement sur votre compte bancaire. Dans le cadre d’un crédit destiné à la construction d’un bien ou la réalisation de travaux, le déblocage des fonds se fera progressivement.